Artiste : Jans Steprans

Photo of Janis StepransJanis Steprans saxophoniste, compositeur, chef d’orchestre pour diverses formations (Trio, quartette, quintette etc.) depuis le début des années quatre-vingt-dix, fait partie du Vic Vogel Big Band depuis 1980. De plus, il a enseigné à l’Université McGill plusieurs années ainsi qu’à l’Université Bishop et actuellement  à l’Université Laval. Il fut directeur du programme de Baccalauréat en Jazz à l’Université d’Exeter en Angleterre. Originaire de la Lettonie, il insuffle un lyrisme et une couleur tout à fait uniques à sa musique.

Après avoir participé à une dizaine de CD (en tant que saxophoniste) et à trois disques en tant que leader, Janis Steprans nous propose son quatrième projet d’album en tant que leader. Janis Steprans est né à Montréal en 1958. En 1975 il poursuit ses études à l’Université McGill où il remporte le premier prix du concours de concerto. Il étudie ensuite auprès du saxophoniste Joe Allard au New England Conservatory (NEC), d’où il obtient en 1984 sa Maîtrise aux études Jazz. Lors de son séjour au NEC il a joué avec l’ensemble The Living Time Orchestra du compositeur américain George Russell. Comme professeur, il a enseigné le saxophone jazz, l’histoire du jazz et la composition jazz à l’Université McGill de Montréal pendant plusieurs années et c’est à cette même université qu’il a obtenu, en 2000, son Doctorat en musique.

Au fil des années, Steprans a participé à plusieurs enregistrements pour la radio de Radio-Canada. Il s’est exécuté aux cotés de musiciens de jazz québécois tels qu’Oliver Jones, Charles Biddle, Ranee Lee, Charles Ellison, Kevin Dean et Denis Christianson. De plus, il a accompagné des musiciens américains comme; Slide Hampton, Paquito d’Rivera, Randy Brecker et John Pizzarelli. En tant que  membre du Vic Vogel Big Band, Janis Steprans participait en 1989 à un concert mettant en vedette Dizzy Gillespie dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal (FIJM). En plus d’avoir enregistré avec son propre groupe trois disques, New Morning, Second Set et Influence, il remportait un prix Juno en 1993 pour sa participation à l’enregistrement d’un disque de Jim Hillman intitulé The Merlin Factor.
Le quatuor de Jazz de Steprans fut sélectionné deux fois en tant que finaliste au grand prix du jazz Du Maurier du FIJM.  Il collabora en tant que saxophoniste auprès de l’Orchestre Symphonique de Montréal et l’Orchestre du Centre National des Arts (Ottawa). En plus, il prit place au sein du Count Basie Orchestra lors de son passage à Montréal en 1996. En  mai 2000, il  participa avec l’aide de Radio-Canada au projet  l’European Broadcast Union Jazz Orchestra d’où il enregistra, à Bergen en Norvège, un programme « live » de télévision et de radio diffusé à travers l’Europe entière. Cette même année, le quatuor de Janis Steprans fut invité à jouer un concert au Congrès Mondial de Saxophone. En février 2003 Steprans prend part au festival Saxophonia à Riga en Lettonie où il fit une tournée accompagnée de musiciens de jazz lettons. En 2005, Steprans participa avec son quatuor au L’Off Festival de Jazz de Montréal, et au Saulkrasti Jazz festival, en Lettonie. En 2007, il présente plusieurs concerts à Québec, dont un au premier Festival de Jazz de Québec, au Off Festival de Jazz à Montréal, il est artiste invité dans un concert en quartette du leader saxophoniste Chet Doxas, au Palais Montcalm et enregistré par Radio-Canada (Espace Musique). En 2008, il participe entre autre au Kevin Dean Quintette au Upstairs à Montréal, il est invité au Pilot Tavern à Toronto, il présente le Quatuor du Nord au Off Festival à Montréal et il participe au Festival International de Jazz de Montréal le 4 juillet, comme clarinettiste pour le Concert de Dave Brubeck. Le 30 août il est en concert avec Remi Bolduc Jazz Ensemble : Hommage a Charlie Parker (Mont-Tremblant). Le 31 août Janis joue dans le big band de Joe Sullivan au Festival Orford. Toujours en 2008, le Quatuor du Nord est invité au Festival de Jazz de Québec, à se produire au Palais Montcalm.